5 étapes clés pour sécuriser son site WordPress

Selon une étude de Sucuri datant de 2018, 90% des piratages de site internet concerneraient ceux utilisant le CMS WordPress. Plus spécialement friands de sites de e-commerce regorgeant d’informations clients, les hackers se feront donc une joie de venir vous importuner si vous ne prenez pas les mesures de précaution nécessaires.


Ne vous en faites pas : ces attaques ne signifient pas que votre CMS préféré est rempli de failles ! Elles doivent simplement vous mener à adopter les bons réflexes, afin de sécuriser votre site WordPress.


Voici donc 5 pistes à explorer, pour maximiser la sécurité de vos informations !

Pourquoi sécuriser son site WordPress ?

Sécuriser son site WordPress ne semble pas forcément évident de prime abord, dans la mesure où nous sommes loin de tous nous y connaître en piratage informatique.
Nous pouvons aussi imaginer que les hackers n’ont aucun intérêt à venir nous attaquer notre site en particulier… C’est une erreur ! Les raisons pouvant aboutir à un piratage n’ont pas toujours quelque chose à voir avec notre chiffre d’affaires ou notre réputation.
Par ce biais, les pirates peuvent tout simplement faire du chantage pour obtenir une rançon, essayer de récupérer des données personnelles et informations de carte bancaire, voire juste vous embêter pour leur étrange plaisir.

 

Sécuriser son site WordPress est donc fondamental, dans la mesure où cela vous évitera :

  • De perdre des prospects, potentiellement redirigés vers des sites tiers ou pages malveillants
  • Que les informations de vos clients ou leurs coordonnées bancaires puissent être volées
  • D’avoir des fichiers infectés dans votre base de donnée
  • De vous retrouver avec un site inaccessible

Comment sécuriser son site WordPress ?

1. Sécuriser son site WordPress grâce à une authentification forte

En premier lieu, vous devrez faire en sorte que votre interface de connexion ne soit pas facilement trouvable. S’il est possible de s’y rendre en tapant simplement www.votresite.fr/wp-admin, alors tâchez d’y remédier ! Pour ce faire, il vous faudra modifier votre URL de connexion WordPress. Une fois cette première étape complétée, limitez le nombre possible de tentatives de connexion.

De même, choisissez un mot de passe complexe à trouver et bannissez une bonne fois pour toutes l’identifiant admin, pour mener la vie dure aux hackers ! A cette fin, créez un nouveau compte et supprimez le profil administrateur.

Par ailleurs, l’authentification à 2 facteurs est un moyen rapide et percutant de sécuriser votre site WordPress. Le plugin Two Factor Authentication vous sera d’une grande aide dans ce cadre.

Et pour combiner les actions de votre plugin de sécurisation WordPress, iThemes Security est aussi très efficace. Outre la mise en place d’une identification à deux facteurs, ce plugin WordPress vous propose un degré de sécurisation adapté à votre besoin.

Pour sécuriser votre site WordPress au maximum, il est également bon de ne pas laisser apparaître la version du CMS que vous utilisez. Les hackers sont des professionnels qui connaissent sur le bout des doigts les failles liées à chacune d’elles : il faut être plus fin qu’eux pour qu’ils renoncent à leurs projets machiavéliques !

2. Veiller à la fiabilité et à la mise à jour de vos plugins et thèmes

Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais le niveau de fiabilité de vos thèmes et plugins a un rôle majeur à jouer si vous souhaitez sécuriser votre site WordPress. En effet, plus de la moitié des piratages sont liés aux plugins WordPress.

Il vous faudra donc, à chaque fois que vous envisagez d’installer une nouvelle extension, vous assurer qu’elle est bien officielle. Sans cela, vous prendrez un risque certain. N’oubliez pas non plus de réaliser des mises à jour fréquentes de vos thèmes et plugins, ainsi que de votre CMS ! En effet, les développeurs travaillent de façon permanente au développement de leurs outils, que ce soit pour améliorer leurs performances ou corriger les potentielles failles de sécurité.

De plus, si les mises à jour récurrentes permettent de sécuriser votre site WordPress, elles contribuent aussi à le développer efficacement. Cela vous aidera ainsi à prendre votre envol !

 

Attention : il est essentiel que vous disposiez d’un plugin de sauvegarde WordPress ! En effet, chaque mise à jour est susceptible d’impacter négativement votre site. Si tel est le cas, il vous faudra pouvoir revenir à une version antérieure de celui-ci, afin de ne pas tout perdre.

3. Se tourner vers un plugin pour sécuriser son site WordPress

Si WordPress est un CMS régulièrement mis à jour et proposant ainsi une certaine sécurité, il est toutefois nécessaire de compléter votre champ d’action au moyen d’outils plus spécifiques. Parmi les plugins les plus prisés, vous pourrez par exemple choisir :

Grâce à eux, vous pourrez faire aisément face aux menaces, et sécuriser votre site WordPress sans effort. Ils vous permettent par exemple de configurer efficacement différentes règles de sécurité. Ou encore de réaliser périodiquement un scan de votre site à la recherche de fichiers malveillants. Chaque plugin à ses propres avantages et inconvénients, n’hésitez pas à les comparer pour trouver celui qui est le plus adapté à votre site.

4. Activer le protocole HTTPS

Cela ne vous aura pas échappé : les sites précédés de la mention « https » permettent un transfert sécurisé des données entre le serveur web et le navigateur.

Mais ce n’est pas le seul avantage du protocole HTTPS ! En effet, les sites sécurisés voient leur SEO amélioré, permettant donc un meilleur référencement et une plus grande confiance de la part de vos prospects… Sans le petit cadenas traditionnel, ceux-ci risqueraient de se méfier et de se détourner de vos services.

Vous en conviendrez : il serait bien dommage de freiner votre activité pour cette simple raison !

En choisissant un protocole HTTPS, vous pourrez donc sécuriser votre site WordPress, mais lutterez également contre l’usurpation d‘identité. C’est un choix extrêmement judicieux, pour cet ensemble de raisons fondamentales !

5. Bloquer l’accès à vos dossiers

WordPress, par défaut, laisse un libre accès à différents dossiers et fichiers sur votre serveur. Heureusement, ce point est réglable : vous pourrez très bien en interdire l’accès aux individus potentiellement mal intentionnés. En agissant directement sur votre fichier .htaccess, il vous sera possible de paramétrer la lecture.

Une fois la procédure achevée, les visiteurs trop curieux découvriront une erreur 403 : Accès interdit. Seul un accès direct sera alors permis. Vous l’aurez compris : cela contribuera à sécuriser votre site WordPress.

 

Pour éviter entre autres les atteintes à vos informations personnelles ainsi que la dégradation de votre base de données, il est fondamental de sécuriser votre site WordPress. Pour cela, vous devrez établir une stratégie complète, passant par le choix d’un hébergeur sécurisé, d’une authentification forte, ainsi que de plugins officiels et mis à jour. Laissez-vous donc guider par ces quelques conseils, afin de regagner en sérénité !

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top

Bienvenue !
Nous sommes
Dionysos
Spécialistes de WordPress à la recherche de projets ambitieux.

DISCUTONS DE VOTRE PROJET

hello@dionysos-digital.com

NOS RESEAUX SOCIAUX

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques. Voir notre poilitique de confidentialité.