7 erreurs WordPress de débutant à éviter à tout prix

Se lancer dans la création de son site WordPress signifie faire face à un panel de possibilités quasi-illimité. Mais cela implique également qu’il faille prendre garde à un grand nombre de pièges !

Voici donc 7 des erreurs WordPress les plus classiques qu’il vous faut éviter…

Erreur WordPress n°1 : se tromper de plateforme

Créer un site WordPress, c’est bien. Mais encore faut-il choisir la bonne version ! En effet, vous pourrez tant vous orienter vers WordPress.org que vers WordPress.com ! La confusion est plus que probable, vous en conviendrez.

Voici les différences entre ces deux variantes du CMS :

  •  WordPress.org est une solution autohébergée. En d’autres termes, il vous faudra acheter un nom de domaine et choisir votre hébergement, puis installer le logiciel sur votre serveur afin de profiter d’une expérience complète. Les plugins et thèmes sont multiples, aussi bien dans les catégories gratuites que premium
  • WordPress.com est de son côté utilisable immédiatement et gratuitement. Aucun hébergement n’est requis : il vous suffit de créer un compte sur la plateforme pour publier votre contenu ! Selon le niveau de personnalisation et les fonctionnalités auxquelles vous souhaitez accéder, le coût d’utilisation de WordPress.com peut toutefois rapidement grimper. Afin d’afficher vos pages sans publicité et de bénéficier d’un espace de stockage important, vous devrez opter pour une version payante.

Prenez donc garde à cette erreur WordPress majeure qu’est la confusion entre les deux sites ! Si vous souhaitez profiter d’une personnalisation maximale et totalement libre, mieux vaut vous tourner vers la version WordPress.org.

Erreur WordPress n°2 : utiliser des plugins à gogo

Le panel de possibilités que vous offre WordPress a quelque chose d’enivrant. En effet, si vous plongez dans la bibliothèque de plugins qui vous est offerte, vous pourrez en découvrir plus de 50 000 !

Allant des éléments de design à la traduction de vos pages, en passant par l’optimisation de vos images, la création de newsletters, la mise en place de formulaires, l’instauration d’un CRM, l’intégration de moyens de paiement et les systèmes de sécurisation, autant dire que vous risquez de vous y perdre !

Malgré la tentation, il est nécessaire d’aller à l’essentiel. Plus vous aurez de plugins, plus votre base de données sera encombrée, plus vous vous exposerez à des failles de compatibilité, et plus le fonctionnement global de votre site ralentira. C’est un très mauvais point, aussi bien en ce qui concerne l’expérience utilisateur que le SEO ! Alors ne faites pas cette erreur WordPress si commune…

Vérifiez que vous utilisez bien tous les plugins que vous avez installés, que leurs fonctionnalités ne se recoupent pas, qu’ils sont absolument nécessaires et que votre choix s’est porté sur des extensions efficaces et bien codées !

Erreur WordPress n°3 : ne pas sauvegarder son site

« T’en fais pas, ça craint rien ! »

Nous pouvons tous estimer être à l’abri d’un pépin sur son site WordPress. Et pourtant, les imprévus peuvent aussi toucher les meilleurs ! Autant vous dire que, le jour où vous ferez face à une réinitialisation du système, vous risquez un long arrêt sur image…

Oui : que ce soit en raison d’une mise à jour catastrophique, d’une fausse manipulation, d’un incident au niveau de votre serveur ou à cause d’un piratage, il se peut que votre site devienne un jour inaccessible ou que son interface se retrouve totalement chamboulée.

Dans ce cas, vous n’aurez qu’une envie : pouvoir faire un CTRL-Z ! Mais encore faut-il anticiper judicieusement les pépins…

Pour y parvenir, il est fondamental que vous réalisiez des sauvegardes régulières. C’est le seul moyen pour vous de revenir à une version antérieure. Par chance, des plugins tels que BackWPup, UpdraftPlus ou encore Duplicator vous le permettront (oui, vous avez le droit d’installer ceux-ci !)

 

Pour éviter cette erreur WordPress et en savoir plus sur la sauvegarde de son site, n’hésitez pas à parcourir notre précédent article !

Erreur WordPress n°4 : modifier ses URL après publication

Cela fait un moment que votre site WordPress est en ligne, et voilà que vous découvrez l’importance du SEO. Vous n’y aviez jamais pris garde jusqu’ici, et réalisez à quel point cela peut vous permettre de propulser votre trafic.

Après avoir modifié vos méta titres et méta descriptions, puis agrémenté votre contenu de mots-clés stratégiques, il est temps de passer aux URL… Stop ! Prenez bien le temps de réfléchir à ce que vous faites, avant de prendre des risques inconsidérés.

Cette erreur WordPress est effectivement trop fréquente, dans la mesure où les conséquences d’un changement d’URL peuvent être dramatiques :

          Si des internautes vous suivent et ont enregistré vos liens dans leurs marque-pages, ils feront face à une erreur 404. Cela signifie que vous risquez de perdre du trafic

  • Si vous avez mis en place un maillage interne, la plupart de vos liens vont être brisés
  • Vous risquez également de perdre vos backlinks, ce qui aura des impacts très négatifs sur votre e-réputation.

Si vous pouvez éviter de modifier vos URL, mieux vaut donc vous en abstenir. Sinon, vous devrez à tout prix mettre en place des redirections. Le plugin Redirection est entre autres conçu à cet effet. Vous pouvez aussi ajouter des redirections directement dans le fichier .htaccess (en réalisant bien une sauvegarde préalable de votre site… Sait-on jamais !)

Erreur WordPress n°5 : oublier les mises à jour

Les mises à jour de votre CMS, de vos plugins et de vos thèmes sont nécessaires pour que votre site demeure à la pointe de la compétitivité. Au fil des versions, les concepteurs ajoutent des fonctionnalités, corrigent des problèmes et renforcent la sécurité des versions antérieures. Négliger ce point constitue une erreur WordPress à la fois importante et facilement évitable.

Pour ce faire, une fonction de mise à jour automatique est proposée directement sur la page de vos extensions installées. Attention : c’est une possibilité plutôt controversée. Si elle vous permet de gagner du temps et de ne pas oublier vos mises à jour, il n’est pas impossible que l’une d’elles génère une faille ou des soucis de compatibilité.

Mieux vaut donc sauvegarder votre site WordPress en amont de toute mise à jour, et les réaliser manuellement pour savoir identifier la cause de potentiels problèmes !

Erreur WordPress n°6 : ne pas prendre soin de sa base de données

Vous le savez : la vitesse de chargement de vos pages WordPress impacte directement votre trafic. Si vous voulez quantifier cette affirmation, sachez que 1 seconde de chargement supplémentaire diminue de 11% vos pages vues, de 16% la satisfaction client et de 7% votre taux de conversion.

Une erreur WordPress majeure consiste donc à laisser sa base de données s’auto-gérer. Chouchoutez au contraire ce réservoir d’expériences ! Ici, tous vos historiques et tests y sont gravés, constituant une véritable caverne d’Ali Baba… Vider les contenus superflus, révisions en nombre et médias inutilisés, est indispensable. En plus d’alléger votre site et d’optimiser les temps de chargement de vos pages, c’est une façon radicale de libérer de l’espace de stockage.

Si vous n’êtes pas un codeur aguerri, vous pourrez vous appuyer sur le plugin gratuit WP-Sweep ou sur l’extension payante WP-Rocket, qui s’en chargeront à merveille pour vous.

Erreur WordPress n°7 : ne pas compresser ses images

L’importance des images dans le cadre du marketing digital et du SEO n’est plus à démontrer. Toutefois, s’il ne faut pas hésiter à les disposer stratégiquement dans votre contenu, il est aussi crucial de les optimiser ! Sans cela, vous risquez de diminuer les performances de votre site internet. Sur certains supports, vos images peuvent même ne pas s’afficher du tout, ce qui constitue une erreur WordPress de taille…

Choisissez donc les bons formats et les résolutions adaptées !

Développé en 2010 par Google lui-même, le format WebP permet un gain de 26% en comparaison avec les images PNG, et jusqu’à 34% comparé aux formats JPEG. A vous de jouer !

 

Créer son site WordPress laisse entrevoir d’incroyables perspectives. Vous prendrez plaisir à développer des interfaces qui vous ressemblent, tout en boostant votre trafic. Alors pour bien commencer, évitez les pièges !

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top

Bienvenue !
Nous sommes
Dionysos
Spécialistes de WordPress à la recherche de projets ambitieux.

DISCUTONS DE VOTRE PROJET

hello@dionysos-digital.com

NOS RESEAUX SOCIAUX

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques. Voir notre poilitique de confidentialité.